Affichage digital: quand le DOOH copie le display

Auteur: Clément Fages

Un secteur se détache d’un marché publicitaire français hors-internet morose : l’affichage digital, dynamique ou digital-out-of-home. Retour sur les avantages et les enjeux d’un média encore peu développé dans l’Hexagone.

Le DOOH crève l’écran. Et pour cause, lui seul allie l’impact de l’affichage à la flexibilité du digital.  » Non seulement vous ciblez, mais vous changez aussi les messages en fonction de l’heure ou de la localisation « , détaille Emmanuel Pottier, directeur de la stratégie et de l’innovation de la régie Clear Channel. D’autant que la contextualisation et la géolocalisation des messages grâce aux données et au mobile, mais aussi le développement d’offres au panneau ou à la tranche horaire vont décupler ce potentiel. Encore faut-il résoudre une équation à plusieurs inconnues pour délivrer à l’audience visée le bon message, au moment opportun, à l’endroit idéal. Reste ensuite un défi à  » mettre en place des metrics fiables « , assure Antoine Bréton, fondateur de l’agence MAD Conseil, alors que le DOOH reste, en la matière, une déclinaison de l’affichage classique.

Définir des standards d’efficacité publicitaire

 » Nous mesurons des variables indirectes comme la fréquentation des lieux ou la mémorisation de la campagne via des sondages « , confirme Albert Asséraf, directeur général stratégie, data et nouveaux usages de JCDecaux France. Avant de

Source: http://www.e-marketing.fr/Thematique/media-1093/Breves/Affichage-digital-quand-DOOH-copie-display-314321.htm?recherche=publicit%C3%A9+Display#HCxEiTROKXtLAJLc.97