Data, vers l’émergence de rétribution individuelle ?

Auteur: Florence Hussenot (Adwise)

Si 79% des inscrits à un réseau social savent que leurs données sont exploitées, 73% considèrent cet usage anormal… surtout par un parti politique. D’où l’émergence de l’idée de rétribution individuelle pour compenser la valeur des datas transmises et le succès de plateformes plus transparentes.

Haro sur Facebook ! C’est pourtant devenu notre doudou numérique. Notre étude Adwise réalisée avec Norstat et Nexize pour l’Adetem révèle que 81% des Français sont inscrits à un réseau social, et parmi eux 93% à Facebook, réseau social n°1.

79% des inscrits à un réseau social se connectent tous les jours: ils nous nourrissent, nous distraient, nous flattent, nous relient et résolvent nos petits problèmes du quotidien. Les jeunes ne peuvent plus s’en passer. Et pour tous, la notion de contrepartie de la gratuité est absente de leur réflexion.

Certes 79% des inscrits à un réseau social savent que leurs données sont exploitées ; mais où ?, comment ? pourquoi ?, pour qui ? L’opacité règne. Encore faudrait-il savoir ce qu’est une « donnée personnelle » exploitable! Les Français imaginent bien l’utilisation publicitaire, le retargeting, et le jugent « pas bien méchant »…

 

Source: http://www.e-marketing.fr/Thematique/social-media-1096/Breves/Data-vers-emergence-retribution-individuelle-329507.htm#Py1xSojJhVpCfR31.97