Personal branding et e-réputation

Auteur: E-marketing.fr

L’e-réputation est l’image qu’on se fait d’un individu ou d’une organisation à partir des traces qui le ou la concernent sur Internet. Il y a deux composantes : d’une part l’identité, c’est-à-dire l’image qu’on va bâtir, les compétences mises en avant, les points de différenciation ; d’autre part, la réputation, qui est ce qu’on dit de nous. Il faut la surveiller et éviter que d’autres ne la salissent. Deux risques existent : que votre identité virtuelle ne soit pas représentative ou que votre réputation soit négative. En être conscient est essentiel car les emplois sont pourvus par networking et la prospection téléphonique fonctionne de moins en moins.

Les 3 piliers du personal branding (PB)

Pourquoi l’utiliser ?

Objectif

Sont concernés tous ceux qui veulent affirmer leur particularité dans leurs vies professionnelle et personnelle. Il ne s’agit pas d’être célèbre, mais de travailler sa réputation pour obtenir des recommandations, vecteurs de business ou utiles pour sa carrière. C’est aussi se rendre plus visible et faire en sorte que ceux qui ne vous connaissent pas puissent vous trouver en recherchant vos expertises.

Au-delà du personal branding, on parle de plus en plus de professional branding, c’est-à-dire s’assurer que l’information qui nous concerne soit visible et pertinente par rapport à notre carrière et à notre prochaine étape professionnelle.

Contexte

 » Votre marque n’est plus ce que vous en dites mais ce que Google en dit.  » (Chris Anderson, Wired) ; vous êtes ce qu’on dit de vous.

Le personal branding, c’est l’art de se différencier et de promouvoir sa singularité en utilisant tous les outils de communication pour projeter un message et une image cohérents afin d’atteindre un objectif. C’est vivre et se promouvoir comme une marque, en se démarquant et en faisant la différence.

Le personal branding est un mix de connaissance de soi, de web social et de marketing-communication.

La visibilité professionnelle issue de ces démarches est liée à l’expertise et non au nom. Être visible ne signifie pas que quand quelqu’un cherche votre nom, il vous trouve. Cela signifie que quand quelqu’un cherche votre expertise, il vous trouve vous et non quelqu’un d’autre.

Comment l’utiliser ?

Étapes

  • La réputation ne se maîtrise pas, elle se gère. Il ne s’agit pas d’inventer un personnage mais de renforcer et de communiquer ce qui nous rend unique. C’est une démarche en trois étapes : définir ce qui nous rend unique, l’exprimer avec un pitch et des outils et enfin le faire vivre à travers le réseau.
  • Pensez à votre identité : vous, vos traces et celles des autres. Pensez à votre image : votre nom, votre activité, votre entreprise. Pensez à votre réputation, c’est-à-dire à la représentation de votre notoriété.

Méthodologie et conseils

1/3 des professionnels du recrutement a éliminé au moins un candidat pour avoir découvert des informations négatives à son sujet.

Évitez le cybersquatt, c’est-à-dire un homonyme, un concurrent ou une personne mal intentionnée, qui réserve un nom de domaine à votre nom (le vôtre ou celui de votre marque). Même si vous ne l’utilisez pas activement ou si vous ne souhaitez pas être présent sur les principaux réseaux, bloquer ces URL permet d’éviter que d’autres ne le fassent pour vous.

Avantages

  • Si vous travaillez votre identité avec votre personal branding et votre e-réputation,